Pourquoi et comment devenir growth hacker ?

growth hacker

Le métier du growth hacker est désormais l’un des postes déterminants dans le développement d’une entreprise. Au quotidien, cet expert explore chaque nouvelle opportunité dans les parcours clients, notamment dès la découverte de la marque sur le marché à la consommation de ces produits. En général, il prend des décisions marketing pouvant booster la productivité au sein d’une entreprise. Avant de suivre une formation growth hacker et devenir un expert en la matière, il est indispensable de bien se renseigner sur les avantages dont vous pouvez profiter de ce métier et les étapes à suivre pour pouvoir le pratiquer.

Le métier de growth hacking en quelques mots

Au sein d’une entreprise, quelles que soient sa taille et sa notoriété sur le marché, le Growth Hacker explore méthodiquement les opportunités de croissance qui se présentent à tout moment. Il utilise notamment des Growth hacks au quotidien pour bien analyser les parcours du client, de la découverte de la marque à l’exigence de ce dernier tout en optimisant le produit de l’entreprise. En adoptant une approche expérimentale, ce spécialiste en Growth Hacking utilise les données pour évaluer, tester et prendre les décisions marketing afin de générer le maximum de croissance. Démocratisé vers les années 2000 par Sean Ellis, le Growth Hacking est spécialement utilisé par les startups. Pour une raison simple, les budgets de fonctionnement et les ressources des jeunes entreprises sont souvent limités. Depuis ce temps, ce métier a connu une augmentation considérable sur sa réputation auprès des startups internationales, particulièrement en France. Par ailleurs, Le Growth Hacking est souvent axé sur les bases de données et basé sur une approche expérimentale dans le domaine du Marketing. Ce qui fait généralement que ce métier est très compliqué, mais indispensable pour le développement et la croissance d’une entreprise. C’est aussi la raison pour laquelle il est uniquement réservé aux personnes ayant suivi une formation growth hacking. Actuellement, il est possible de trouver plusieurs écoles qui dispensent ce type de formation professionnelle. Il vous suffit par exemple de consulter le site growthtribe.io pour vous inscrire à l’un des meilleurs centres de formation à distance en France.

Comment devenir un Growth Hacker ?

Le Growth Hacker dispose d’un profil hétérogène, mélangeant des spécialités en Marketing, en l’Ingénierie et en produit d’entreprise. Le Growth Hacking est ainsi un assemblage de compétences de modèle T-Shaped, mais également d’un état d’esprit qui se concentre uniquement sur la croissance. Pour devenir un Growth Hacker, il vous est conseillé en premier lieu de lire tous les articles qui peuvent vous donner des informations complètes et claires sur le Growth Hacking. Ensuite, il convient de trouver un mentor qui travaille déjà dans ce domaine. Au quotidien, vous devez aussi vous entraîner sur les actions qui peuvent agir directement sur la croissance d’un business bien précis. En même temps, il est important que vous développiez un domaine d’expertise avant de vous lancer dans la pratique du Growth Hacking. En outre, il vous est conseillé d’étudier les bases du marketing afin de disposer d’une large connaissance sur le domaine que vous allez travailler. En même temps, apprenez la collecte et l’analyse des données. En ligne, vous pouvez facilement trouver des guides complets permettant de maîtriser ces tâches. Mis à part cela, n’oubliez pas de cultiver votre curiosité. En général, un Growth Hacker doit obligatoirement avoir 25 % des connaissances indispensables à l’exécution de 75 % d’un projet. Bien que vous ne puissiez pas être un expert dans tous les domaines, vous avez quand même la capacité de comprendre chaque aspect. Enfin, il est fortement recommandé de suivre une formation growth hacker pour devenir un professionnel certifié.

Quelles sont les règles à respecter pour devenir un Growth Hacker ?

Les armes secrètes du Growth Hacking sont simples, il vous suffit de sortir des sentiers battus et d’avoir un esprit créatif. Le respect des règles est au centre du fonctionnement du système Growth Hacking et de la pensée de croissance. De ce fait, si une règle est avantageuse, il vous est conseillé d’avoir une manière précise de l’enfreindre. Par contre, si une règle présente des lacunes, vous devez la remplacer par une meilleure. Si une règle va surement échouer, abandonnez-la tout en la brisant. À part cela, si une règle va connaître un succès, vous devez la briser. Pour maîtriser chaque type de règle, il est nécessaire de vous inscrire à une formation growth hacking. L’état d’esprit du Growth Minds ou du Growth Hacking est un travail totalement différent de celle des autres métiers. Leur principal objectif est relié à une métrique nommée North Star Metric. Cet objectif de croissance est basé notamment sur les profits apportés aux clients.

À quoi ressemble exactement le Growth Hacking dans une entreprise ?

En général, la majorité des Growth Hacks ont une espérance de vie bien définie. Par exemple, Craiglist s’est précipitamment empressé de modifier la vulnérabilité permettant de collecter les données et de rendre automatique l’envoi de messages. Actuellement, même si les exemples de Growth Hacking sur le marché sont souvent traditionnels, ils servent de guide auquel vous pouvez facilement vous référer. En effet, vous avez certainement vu ce processus se dérouler avec succès. Dans le domaine professionnel d’aujourd’hui, le growth hacker prend des approches plus sophistiquées et plus profondes avec l’analyse minutieusement des bases de données de garde. Raison pour laquelle les startups ne recrutent que des personnes qui ont obtenu des attestations délivrées par un centre de formation growth hacker à distance ou en présentiel. 

DATAROCKSTARS : des formations pour chaque métier data
Quels sont les 10 métiers spécialisés en data les plus convoités en 2022 ?