Le test TOEIC : ce qu’il y a à savoir avant de passer le TOEIC

La connaissance de l’anglais est indispensable dans le milieu professionnel, mais aussi pour pouvoir suivre un cursus universitaire à l’international. Pour attester d’une telle compétence, il est le plus souvent requis de passer le Test of English for International Communication ou TOEIC.

Mieux connaître le test TOEIC

Pour les personnes non-anglophones, les tests TOEIC permettent d’évaluer leur connaissance de la langue anglaise à l’écrit et à l’oral. Il s’agit d’une certification standardisée reconnue par les établissements d’enseignement supérieur, et les entreprises. Ainsi, la réussite à ces tests peut être exigée pour intégrer une formation dans une université ou pour travailler au sein d’une entreprise où la maîtrise de l’anglais est requise. Ils sont gérés par l’Educational Testing Service localisé aux Etats-Unis. A noter cependant que le certificat n’est valide que pour une durée de deux ans, au-delà de quoi, la personne doit subir une autre évaluation. En France, des milliers de tests sont effectués chaque année. Et pour les réussir, il est préférable de bien se préparer. Il existe plusieurs solutions pour cela. L’internet est un moyen facile d’accès pour beaucoup de personnes et s’adapte parfaitement à l’emploi du temps de chacun.

Les tests TOEIC existants

Pour les personnes qui ont besoin de passer un test TOEIC , elles doivent savoir qu’on en recense actuellement trois. Le premier est le TOEIC Listening and Reading qui vise à voir les capacités de compréhension orale et écrite. Ce test s’adresse aux personnes de niveau intermédiaire à avancé en anglais. Le test se déroule sous la forme d’un QCM comprenant 100 questions pour la compréhension orale et 100 questions pour la compréhension écrite. La durée est d’environ deux heures. Aussi, il faut préciser que l’épreuve s’effectue sur papier. Quant au test TOEIC Speaking and Writing qui évalue l’expression orale et écrite, il se déroule sur Internet. Comme le premier, cette seconde déclinaison du TOEIC est destinée aux personnes de niveau intermédiaire à avancé. Et enfin, la troisième catégorie est le TOEIC Bridge dont le but est l’évaluation des capacités en compréhension écrite et orale de ceux qui ont un niveau débutant à intermédiaire en anglais. Le QCM de ce test bridge est proposé sur papier.

Le score à obtenir au TOEIC

Chaque test TOEIC donne droit à un score. Le score maximal pour le TOEIC Listening and Reading est de 990. De manière générale, la notion de bon score dépend de chacun. Cependant, les universités et les entreprises demandent à ce que les candidats obtiennent au moins 750 points. En France, les écoles d’ingénieur exigent un score de 785 points. Pour espérer faire reconnaître son certificat, chaque candidat devra donc bien préparer son TOEIC pour obtenir un score acceptable par les structures visées.

La formation anglais CPF, une opportunité pour les enseignants de se perfectionner
Qu’est ce que l’anglais business ou anglais des affaires ?